Blocs de construction en bois

Les nouveaux matériaux innovants de construction en bois


Le marché de la construction en bois est en expansion depuis plusieurs années maintenant et propose régulièrement des innovations en matière de matériau. Ces innovations, plus ou moins originales, présentent pour la plupart en tout cas de grandes améliorations en terme de performances : résistance, stabilité, légèreté… Autant d’avantages qui en font un matériau de choix sur les chantiers de construction.

Voici pourquoi, nous vous présentons ici les nouveaux matériaux innovants de construction en bois :

Le CLT

Le Cross Laminated Timber (CLT) ou « panneau massif croisé » est actuellement le produit phare de la filière bois : mis au point en Autriche il y a 20 ans, le CLT se compose de lamelles de bois croisées, c’est-à-dire superposées tantôt dans le sens du fil, tantôt dans le sens perpendiculaire, puis collées sous presse.

Ce procédé confère aux panneaux une grande résistance et une grande stabilité, qui permettent de les employer comme des éléments de structure : murs, plancher ou toiture, ils peuvent atteindre jusqu’à 50 cm d’épaisseur. Ils deviennent intéressants pour les bâtiments au-delà de R+2, car ils peuvent reprendre les transferts mécaniques importants qui sont repris par les étages inférieurs.

Le CLT permet en outre de travailler sur de très grands formats et de faire appel à une préfabrication très poussée. En conséquence, il comprime les délais de chantier, qui sont une problématique majeure pour les maîtres d’ouvrage.

Blokiwood_Blog_Les nouveaux matériaux innovants de construction en bois- CLT.png

Pour en savoir plus sur l'avenir de la construction bois, téléchargez gratuitement le livre blanc sur la préfabrication bois

 

Les façades PANOBLOC

Le système PANOBLOC est quant à lui un mur rideau non porteur : Système hybride de type CLT, PANOBLOC est un "composite" constitué d'une ossature croisée en bois massif (empilage de plis alternés à 90° collés entre eux) et, à la différence du CLT, d'un isolant. Il est prévu pour être mis en œuvre sur les bâtiments dont l'ossature primaire, qui assure la stabilité générale de la construction, est réalisée avec une structure porteuse poteaux ou refend sur dalles, ou poteaux sur poutres avec plancher, pouvant être en béton ou métallique. Il s’utilise sur des bâtiments allant jusqu’à 50 mètres.

L'entreprise générale est en charge de la pose des panneaux qui s'installent comme des produits de façade béton. Il n'y a pas besoin de connaissances particulières sur le bois pour les utiliser.

C'est une solution renouvelable et biosourcée qui bénéficie de la préfabrication en usine en apportant un gain de temps et de performance, puisque la qualité est vérifiée en usine.

 Blokiwood_Blog_Les nouveaux matériaux innovants de construction en bois- Facade Panobloc.png

 

Les blocs modulaires en bois

Le système de blocs modulaires en bois BLOKIWOOD est un matériau hybride entre bloc de construction et ossature bois, destiné à simplifier la réalisation de bâtiments performants. Il intègre directement  les paramètres structurels et thermiques constitutifs d’un mur en dépassant le niveau d’exigence de la réglementation thermique actuelle RT2012 et en anticipant dès à présent la future RT2020.

Composé de panneaux dérivés du bois, les ponts thermiques sont limités grâce à la faible épaisseur des composants réalisant la structure des blocs.

Ce système favorise également l’étanchéité à l’air et la perméabilité à la vapeur des bâtiments. Ces performances sont garanties par la préfabrication des blocs dans des conditions d’atelier optimales. L’isolant thermique est intégré directement au cœur de la structure, garantissant ainsi une performance maximum du système. L’étanchéité à l’air peut également être préparée en atelier afin de simplifier la mise en œuvre sur chantier.

Enfin, les blocs modulaires en bois BLOKIWOOD sont manu-portables (35 kg max) ce qui facilite leur mise en œuvre sur les chantiers difficiles d’accès.

Blokiwood_Blog_Les nouveaux matériaux innovants de construction en bois- Murs modulaires en bois.png

Le bois tourillonné ou BMR-T

Ce système constructif breveté et développé par une entreprise autrichienne est utilisé en Europe depuis une quinzaine d’années et en France depuis environ 5 ans. Il constitue une alternative aux traditionnels panneaux contrecollés de type CLT.

Le principe d’assemblage consiste en un arrangement de planches sur chant (d'environ 60 cm de largeur) dans lequel sont percés à intervalles réguliers (15-20 cm) des trous de diamètres extrêmement précis. Dans ces percements sont introduits des tourillons de bois en hêtre. Ces tourillons sont séchés artificiellement à 6-8 % alors que l'épicéa des planches sur champs est stabilisé autour de 12-15%. Au contact des deux bois, des échanges hygrométriques s'opèrent, faisant gonfler les tourillons de hêtre de façon irréversible, et apportant ainsi une très grande stabilité à l'ensemble. Cet assemblage ne nécessite donc pas de colle. 

Il présente les avantages suivants : légèreté, rapidité et facilité de mise en œuvre car il est préfabriqué en usines. Il présente également d excellentes performances acoustiques et thermiques et des qualités statiques inédites.

Le bois tourillonné s’applique pour les murs et les planchers de bâtiments industriels comme d'habitations individuelles. 

Blokiwood_Blog_Les nouveaux matériaux innovants de construction en bois- Bois tourillonné.png

L'ossature bois sans panneaux de contreventement

De nouveau systèmes d’ossature bois apparaissent ; Le principe « Respir » a l'objectif de supprimer les panneaux de contreventement et d’éviter les bois traités. La structure type du mur est faite de trois ossatures en douglas, deux classiques de 95mm pour les parties extérieures, qui enserrent une ossature de type fermette de 40mm très rigide avec des montants obliques, qui assurent le contrevement à la place d’un éventuel panneau, devenu inutile.

La structure du mur Respir permet d’utiliser du douglas hors aubier non-traité, facile à se procurer en France dans des sections inférieures à 100mm ». Autre subtilité, les ossatures extérieures de 95mm reçoivent un isolant souple en fibre de bois ou en laine de roche tandis qu’au coeur du mur, c’est un isolant rigide en fibre de bois qui prend place et renforce l’isolation acoustique du mur tout en préservant sa perspirance. 

Blokiwood_Blog_Les nouveaux matériaux innovants de construction en bois- Panneaux de contreventement.png

Ces nouveaux systèmes de construction bois apportent globalement une simplicité de mise en œuvre sur les chantiers et garantissent des performances thermiques toujours plus importantes.

Ils démontrent en tout cas le dynamisme de la filière bois qui multiplie les innovations. Et même si toutes ne sont pas toujours bonnes à retenir, elles offrent aux architectes une liberté de réalisation assez étendue.

Pour aller plus loin et découvrir les enjeux d'avenir de la construction bois, télécharger gratuitement le livre blanc sur la préfabrication bois. 

Blokiwood Livre blanc Préfabrication bois

 

bloc de construction

Articles récents