Blocs de construction en bois

Les grands principes de la construction passive


La meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas. C’est sur ce constat que se base le concept de «maison passive».

Le principe est le suivant : conserver assez de chaleur dans le bâtiment pour pouvoir se passer de tout mode actif de chauffage. Ses principales sources de chaleur sont le soleil, les habitants, les appareils ménagers ainsi que la chaleur récupérée dans l’air extrait.

Comment mettre en pratique ces solutions ? Avant tout grâce au choix de composants de construction très performants : menuiseries isolantes, structure bois et isolation thermique optimisées, systèmes de récupération de chaleur…mais aussi grâce à une conception très poussée en amont et à une mise en œuvre irréprochable.

Ce principe permet de dépasser dès à présent la réglementation thermique actuelle RT2012 et d’anticiper les exigences d’efficacité énergétique de demain.

Une maison passive permet non seulement d’économiser de l’énergie et de réduire les frais de chauffage, mais surtout, elle offre à ses habitants des conditions de vie très confortables, avec une température intérieure agréable, été comme hiver, une qualité de l’air exceptionnelle et l’absence de courant d’air. Le tout sans recours à des techniques complexes. 

Une architecture compacte

L’architecture idéale est simple et compacte, ceci pour obtenir le meilleur rapport possible entre la surface de l’enveloppe et le volume habitable chauffé.

Pour connaître tous les conseils et les étapes à suivre dans votre projet de construction, téléchargez notre checklist.

Une enveloppe bien isolée et étanche à l'air

La protection thermique et phonique est assurée par une enveloppe de bâtiment ultra-performante, parfaitement étanche à l’air – du sol au toit.

L’enveloppe est l’élément clé pour améliorer le confort tout en diminuant le coût de chauffage. Cette enveloppe étanche protège les habitants contre le froid, la chaleur et le bruit, en leur garantissant un confort intérieur agréable en toutes saisons.

Cette enveloppe parfaitement étanche impose une qualité de construction très élevée. Différents principes et matériaux de construction existent, répondant de manière plus ou moins efficace à cette exigence de qualité.

Une construction sans aucun pont thermique

Les ponts thermiques sont les points faibles de l’enveloppe d’un bâtiment. Supprimer les ponts thermiques constitue donc la priorité des priorités si l’on veut obtenir un maximum d’efficacité énergétique. Les points sensibles sont systématiquement traités : dalles, planchers intermédiaires, angles de murs…

L'importance des vitrages

Une maison passive est dotée de nombreuses ouvertures pour augmenter la luminosité, pour profiter du paysage ou pour les ouvrir en grand tout simplement. Grâce à leur triple vitrage, elles optimisent les apports de chaleur passifs. En hiver, l’apport énergétique solaire entrant est supérieur à la déperdition de chaleur vers l’extérieur. Bien orientées, idéalement au sud afin de permettre une exploitation optimale de la chaleur du soleil en hiver, un système de brise soleil protège les occupants contre un réchauffement excessif en saison d’été. Une maison passive ne connaît donc jamais d’importantes variations de température.

Un air intérieur constamment renouvelé

L’aération et le réglage de la température peuvent être modulés grâce au système de ventilation double flux, avec récupération de chaleur.

Ce système remplit plusieurs fonctions :

  • apport d’air frais, dans le séjour, les chambres à coucher et chambres d’enfants,
  • évacuation de l’air vicié, dans la cuisine, la salle de bain, les WC,
  • distribution et récupération de la chaleur dans l’ensemble de la maison.

Le renouvellement constant de l’atmosphère intérieure, avec filtration de l’air entrant et évacuation de l’air vicié, garantit en tout temps un air frais et sain, sans poussière, ni pollen, ni aérosol.

Le bon calcul financier

Un bâtiment passif est souvent plus avantageux que la moyenne des constructions traditionnelles RT2012. Même s’il faut compter avec un surcoût initial, celui-ci est compensé par les économies d’énergies réalisées.

Certains systèmes constructifs tels que les blocs de construction modulaires permettent d’abaisser sensiblement le coût de construction, avec une phase de planification plus exigeante, dont les détails sont conçus pour assurer une mise en œuvre parfaite et une sécurité d’usage optimale.

Argument significatif, un bâtiment « passif » possède une valeur de revente plus élevée qu’une maison traditionnelle : il possède une longueur d’avance en matière d’efficacité énergétique et des normes de qualité très élevées qui allongent la durée de vie du bâtiment.

Blokiwood_Blog_Les grands principes de la construction passive.jpg

Confort, économie et environnement

Un bâtiment bien conçu permet d’économiser de grandes quantités d’énergie, ce qui réduit d’autant les émissions nocives dans l’atmosphère. Cette énergie que nous ne consommons pas, il n’y a pas lieu de l’importer ou de la produire, ce qui diminue d’autant les impacts sur l’homme et sur l’environnement.

Si en plus de correspondre parfaitement à toutes vos attentes votre projet contribuait à la sauvegarde de la planète, tout en augmentant votre confort et en diminuant vos frais de chauffage ?

Pour aller plus loin, et concrétiser votre projet de maison passive, téléchargez la checklist des étapes à valider avant de lancer votre projet de construction de maison passive.

 

Blokiwood Checklist Projet Construction

 

bloc de construction

Articles récents